13 déc. 2011

Bonnes fêtes de fin d'année made in Québec

C'était attendu, mais cela reste une mauvaise nouvelle. Coïncidence ? Le Canada est le principal réservoir de sable bitumineux, un pétrole qui émet jusqu’à 4 fois plus de gaz à effet de serre que le pétrole conventionnel. C’est le nouvel Eldorado des compagnies pétrolières. Or le Secrétariat des Nations Unies a rendu publique la liste des délégués accrédités à la conférence de Durban. Si on regarde de plus près, on retrouve un bon nombre de compagnies qui investissent au Canada : des représentants de TransCanada, Shell, BP, Chevron, Total, ENI, ExxonMobil et de CAPP. Toutes ces entreprises ont des intérêts financiers importants dans les domaines du pétrole, du gaz naturel et autres industries pétrochimiques. Triste ironie de l’histoire… c’est la même semaine que le Canada a jugé bon d’approuver le projet de Total d’exploitation des sables bitumineux dans la province de l’Alberta.


Tous droits réservés. Illustration de Vincent Partel - Article par Le monde du 13-12-2011 - Article par La presse du 12-12-2011 - Texte par Greenpeace franceFB.